Kipclown Festival Rennes (article presse)

Jeudi 03 Mars 2011

 

04/10/2010 La Plomberie se sent pousser des ailes



"Le dernier week-end de septembre, une jeune asso culturelle La plomberie du canal, proposait la 2e édition de ô Canal, festival décalé mêlant théâtre, spoken word, musique et vidéo.

 

Et si on vous emmenait au cœur d’un imaginaire délirant avec de beaux moments de poésie mais aussi des ratés cocasses et touchants, avec une bonne dose d’impro et d’imprévu? Ce dernier samedi de septembre, Topaze et Gloum’, les deux clowns iconoclastes déchaînaient les rires et les commentaires du public pendant une bonne heure. “C’est sympa de les faire venir de Paris pour leur première vraie représentation, c’est aussi un petit coup de pouce” se réjouit Eddy Frogeais, le président de l’asso La plomberie du canal qui proposait les 24 et 25 septembre un festival décalé mêlant théâtre, spoken word, musique et vidéo, dans une ambiance bon enfant. “A partir d’un canevas de départ, on improvise, on guette les réactions du public et on s’adapte. Chaque chose est un événement” confient avec jubilation les deux clowns de Kipclown.

Dans un autre style, le spectacle un rien mégalo de La muse gueule dévoile les caprices et les idées engagées d’une métisse française sur les grandes choses de ce monde, “La foi, qu’est ce que c’est? Dieu est mort mais on n’a toujours pas retrouvé le corps!” Son humour décalé a commencé dès la veille à chauffer la petite salle des bords du canal, ancien hangar de plombier conservé presque en l’état. Le samedi soir en clôture, pour la pièce de théâtre “Demain on se marie”, il ne fait pas très chaud, mais bon, la verve ravageuse des quatre comédiens suffit amplement à réchauffer les cœurs...

Au final, si les Rennais ne sont pas venus en grande foule pour ô Canal, la jeune association a pu renouer des liens et faire connaître un lieu à l’histoire singulière. Lorsque Eddy Frogeais s’installe à la Plomberie en 2003 après avoir dirigé une troupe de théâtre sur Paris, c’est tout un pan du passé familial qui se rappelle à lui : jusqu’en 1998, son père y a en effet exercé son activité de plombier, en colorant toutefois ce hangar d’une touche festive. M. Frogeais père était connu dans le quartier pour avoir été l’initiateur de diverses courses et événements dans les années 70, dont le fameux cyclo-cross des prairies Saint-Martin. “J’ai voulu conserver cet esprit et dédier La plomberie à la création artistique et à l’échange entre les assos culturelles du quartier.”

Accroche-toi au pinceau y a ainsi exposé les toiles de Romain, artiste local, le temps du festival. La Plomberie est également en lien avec la Maison de la poésie voisine et la Balade des livres. “Nous sommes ouvert à toute initiative, avec le projet de monter prochainement des stages de théâtre, de continuer à faire connaître des artistes, dans une dynamique collective.” En participant par exemple à Quartiers en scène au printemps prochain, ou en renouant avec le spectacle Le canal en Guinguette racontant l’histoire du quartier. La Plomberie se sent pousser des ailes..."

Jérôme Méar

 

 

 

 


Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication. Nofollow est ajouté sur les liens.
Nom
Message Email
Pays
Ville

Email

Site web

IP

Message